«  Disneyland c’est comme un grand mécanisme avec des centaines de cordes que les Cast Members sont chargés de cacher. »

Depuis son ouverture en 1992, le parc d’attraction Disneyland Paris (DSP pour les intimes) a accueilli plus de 320 millions de visiteurs venus du monde entier. Entre les deux parcs, Disneyland et Walt Disney Studio, ses 59 attractions, ses 8500 chambres d’hôtels et ses 55 restaurants, le complexe touristique emploie plus de 16 000 employés pour s’assurer du bon déroulement du « spectacle » qu’offre Disneyland Paris depuis maintenant 25 ans

« Employé » n’est pas le bon mot, car travailler pour Mickey c’est être Cast Member (i.e un membre de la troupe). Curieuse comme je suis, j’ai voulu découvrir ce qu’il se passe dans les backstages du plus grand « spectacle » d’Europe. Pour ça, j’ai rencontré Laura opératrice animatrice attraction (OAA) depuis 4 ans. 

La « magie Disney » c’est quoi exactement pour toi, en tant que Cast Member ?

DSP ce n’est pas qu’un parc d’attraction. Les gens n’y vont pas QUE pour faire des attractions. C’est un parc à thème, certaines personnes y vont même seulement pour les spectacles et la beauté des lieux.
Les Cast Members ne sont pas des employés. Nous sommes considérés comme des personnages, des éléments du décors. C’est pour ça que nos costumes sont en adéquation avec l’attraction à laquelle on est affecté. Tous les détails techniques, on doit les cacher aux visiteurs pour s’assurer que leur expérience reste magique. 

Est-ce que tu peux nous dévoiler un secret réservé aux Cast Members ? 

Des secrets j’en ai pleins ! Par exemple, Mickey – sous le masque – c’est une fille. Parce que la majorité des Characters (i.e les personnages qui portent des costumes) font moins d’1 mètre 60, ce sont souvent des filles qui endossent les costumes. Petite anecdote, les Characters n’ont pas le droit de parler quand ils portent un masque, toujours dans l’esprit de garder la magie. 

En 4 ans, tu as perdu la magie Disney, celle que tu es censée transmettre tous les jours aux Guests ?

La plupart du temps oui, je connais les ficelles et le mécanisme qu’il y a derrière les attractions. Après pour moi, les décors sont tellement exceptionnels que ça reste magique de se balader, par exemple sur Main Street un soir de Décembre avec les décoration de Noël. Après la magie elle réside aussi dans le fait de la transmettre aux autres. 

Finalement qu’est-ce qui t’agace le plus dans le comportement des Guests ?

Si je devais choisir un point qui m’agace particulièrement, c’est sûrement le fait qu’ils sont tout le temps scotché sur leur téléphone et ce au détriment de leur sécurité. Et puis quand bien même il est autorisé de filmer ou de prendre des photos dans certaines attractions, ça reste vraiment dommage de tout filmer et de ne pas profiter du moment avec ses propres yeux. 

Y a-t-il quelque chose que tu voudrais faire comprendre aux Guests ?

La règle numéro en tant qu’OOA c’est la sécurité des visiteurs.
On a des procédures, des consignes pour faire respecter la sécurité et ça vient souvent entraver le plaisir des Guests mais on n’y peut rien. Il faut qu’ils comprennent que c’est pour leur sécurité avant tout. 

Par exemple, dans les attractions à sensation, les minerves sont interdites. Même si la personne est de bonne foi, on doit retenir le fait qu’elle portait une minerve et  pour sa sécurité il est interdit qu’elle fasse l’attraction. En tant que Cast Member, on a le devoir de faire respecter ces règles. Parce que s’il arrive quelque chose, c’est nous qui en sommes responsables. On ne prend pas plaisir à emmerder les gens bien au contraire !