L’alcool, c’est (pas) de l’eau

L’alcool étant consommé par une très grande partie de la population française, on oublie trop souvent qu’il reste extrêmement nocif pour la santé.

On nuance généralement l’alcool et « les drogues ». Or, l’alcool est lui aussi une drogue, et pas la plus douce, loin de là. Selon la définition, on appelle « drogue » toute substance qui modifie la manière de percevoir les choses, de ressentir les émotions, de penser et de se comporter. Inutile de préciser que l’alcool est en plein dans les critères !

En effet, les dangers de l’alcool sont réels et bien présents dans notre société. En France, 50 000 décès sont liés à la consommation d’alcool. Celui-ci, même à petite dose, peut provoquer de l’hypertension, des cancers et des hémorragies cérébrales, entre autres. C’est ce qu’a voulu montrer la nouvelle campagne de sensibilisation contre l’alcool lancé par l’Etat très récemment. Leur slogan : « L’alcool, c’est 2 verres par jour, et pas tous les jours. ». Dans cette campagne, l’Etat ne se sert pas du choc mais expose seulement des scènes de la vie quotidienne en y associant les dangers pour la santé. Aujourd’hui, comme le montre le slogan, l’idée n’est pas d’emmener le consommateur vers une abstinence totale mais plutôt de l’orienter vers une consommation à moindre risques.

Mais lorsque l’on sait et qu’il est prouvé qu’un verre d’alcool à les même effets, voire pire, sur le cerveau que de fumer un joint de cannabis, on peut se poser la question de l’injustice. Pourquoi l’une est légale et totalement acceptée et l’autre illégale et très mal perçue par la plupart des gens ?

 

 

Le poids culturel de l’alcool en France

On en arrive alors à une explication culturelle. L’alcool et en particulier le vin étant l’un des symboles de la tradition et de la gastronomie française. Il est totalement accepté dans notre société depuis des siècles. Il est même associé à la fête et à la convivialité. On le retrouve dans tous les évènements marquants de la vie d’un individu comme lors d’un succès personnel ou professionnel, lors des mariages, des grandes fêtes familiales. C’est pour cela que même si les dangers de l’alcool sont connus et reconnus, celui-ci ne sera jamais placé sur le même plan que les autres substances.

 

On peut même ajouter à cela une dimension économique. En effet, chaque année, les taxes sur les boissons alcoolisées rapportent environ 3,2 Milliards d’Euros. Mais ce n’est pas tout. En 2013, la filière de l’alcool à rapporter presque 23 Milliards d’Euros à la France, ce qui n’est pas négligeable !

Pour plus d’information sur les drogues et leur consommation, écoutez les podcasts de l’émission LSD par FranceCulture.