La presse écrite : évolution ou disparition ?

L’avenir de la presse nous obsède, nous, lecteurs de journaux papiers, de magazines. Aucune envie de perdre cette proximité avec l’auteur de nos articles, photographes ou stylistes préférés. Nous, qui étudions de près la communication, le journalisme.

Magazine photo femme noir et blanc dos trombone

 

Parce que oui, les informations sur internet nous donnent l’impression que, bien que ce ne soit pas le cas, tout est dématérialisé, qu’uniquement des robots sont derrière tout ce travail.

Faut-il faire des réseaux sociaux notre priorité ?

Sont-ils une opportunité pour notre futur emploi ou sont-ils une menace ?

Je voulais avoir des réponses concernant l’avenir de la presse donc je suis partie interviewer un expert du métier.

Le constat des mutations en relations presse :

Il en est ressorti que la presse papier va mal, c’est une réalité. Il s’agit d’un secteur en mutation et donc oui, ça effraie.

La presse digitale, elle, a vu le jour, mais ne s’affirme pas en meilleure santé.

Face au secteur du digital, qui représente désormais une part très importante, les annonceurs disposent de plus de moyens pour communiquer. Ce qui réduit la place de la presse magazine.

Ils se permettent donc d’avoir d’énormes exigences quant aux parutions sur le papier.

L’évolution de la presse écrite :

Mais ne déclenchez pas encore la sonnette d’alarme ! L’avenir de la presse présage de bons augures.

Car effectivement, le digital a fait sa place dans notre quotidien, et impose de nouvelles tendances.

Prenons l’exemple des créateurs de contenu (que l’on appelle plus communément influenceurs), qui partagent leur personnalité et celle-ci plait à une certaine communauté, qui s’y identifie, ou qui l’utilise en temps qu’objectif. C’est ce que l’on appelle une communauté de niche, c’est-à-dire qui s’adresse à un segment de personnes.

Et la presse va certainement suivre cette tendance. La distribution sera mon grande, mais le nombre de titres va augmenter pour justement laisser place à cette diversité de personnalités. S’imposera davantage la presse de niche. Voilà comment se profile l’avenir de la presse.

La presse écrite a fait ses preuves, le digital est en train de faire les siennes.

Aujourd’hui on ne peut plus se permettre de les dissocier, car ils se nourrissent mutuellement pour créer une ligne éditoriale de marque cohérente.

Retenez-le, l’avenir de la presse écrite se résume en quelques mots : évolution, perfection, mais pas de disparition !

 

Agathe Amico