Situé en Asie du sud entre les îles de Java et de Lombok, Bali d’une superficie de 5 632 km2 abrite environ 4 millions d’habitants. 

On surnomme Bali l’île des Dieux. Celle-ci marque et séduit de plus en plus chaque année. Entre articles, influencers et médias qui en vantent ses atouts c’est plus de 7 millions de touristes par an qui viennent découvrir ou redécouvrir cet écrin paradisiaque. Mais ce n’est pas simplement une île, des cocotiers, et des plages d’eau turquoise. Que se cache t’il derrière ce décor si paradisiaque?

 

Des décors riches et variés

Une culture de riz sur l'île de Bali
Rizière balinaise

Les paysages sont aussi différents les uns des autres. Entre Kuta, et ses longues plages à parasols multicolores à la presqu’île d’Uluwatu qui impose le calme et harmonie de ses grandes falaises surplombant l’océan. Ubud, capitale culturelle,  plonge ses visiteurs en plein coeur de la culture balinaise. Dans les alentours on se perd dans de majestueuses rizières. Bali détient de nombreux volcans comme le Mont Batur surplombant l’île. La vue est incroyable pour observer le levé du soleil à l’aube. La petite ville balnéaire d’Amed, ses fonds marins, ses plages volcaniques de sable noire valent le détour. Où encore Lovina : doux village de pêcheur connu pour ses balades en bateau allant à la rencontre des dauphins. Bref, l’île dresse un décor paradisiaque contenant ses cascades, ses reliefs, ses plages de sable blanc ou noir, ses rizières, ses temples, ses falaises, ses monts.

 

 

Cérémonie religieuse rassemblant au centre une femme et un homme
Cérémonie religieuse

La culture balinaise est propre à son île

L’hindouisme, comme religion principale sur l’île, est très présente dans la culture balinaise. Celle-ci est facilement remarquable : de nombreux habitants placent devant leurs maisons des offrandes et décorent leurs habitations avec. De plus les balinais pratiquent de nombreux arts : musiques, rites, représentations, théâtres et danses. C’est un peuple dit accueillant et généreux, ils aiment partager leur façon de vivre et de penser. Beaucoup de cérémonies religieuses peuvent prendre place aux grand publics

 

 

Bali vers le chemin de l’innovation

Jeune femme photographiant une plage depuis son complexe hôtelier
La photo souvenir

Ce sont des complexes hôteliers, des restaurants, des bars et tout autre concept pouvant attiré l’oeil qui grandissent de jour en jour sur l’île de Bali. Qui n’a pas envie de sublimer son compte Instagram avec une photo au bord de la piscine surplombant le paysage de nos rêves? Le business des réseaux sociaux est un élément précurseur de l’attractivité du tourisme balinais. Les locaux savent en jouer en innovant : piscine avec vue imprenable, balançoire près des bars de plages, décorations originales ou romantiques, de quoi attiré un bon nombre de vacanciers ! D’ailleurs de nombreuses personnalités connus, et influencers aiment s’y promener et passer quelques jours dans leur hôtel préféré. Mais ce masque cache une autre réalité, plus noire : l’environnement qui s’y dégrade de jour en jour.

 

Bali et sa pollution : une malheureuse réalité

Depuis 1970, le tourisme s’est grandement développé et n’a pas été assez

Plage de bali recouverte de diverses déchets
Plage balinaise recouverte de déchets

anticipé par le gouvernement Indonésien. Le traitement des déchets, du plastique en particulier est un des premiers fléau de l’île. Il y’a plus de 5000 tonnes de déchets qui se reversent chaque jours dans la mer et la rivière. De nombreuses plages réputées de Bali sont recouvertes de déchets. La dégradation environnemental de l’île pourrait jouer sur le tourisme dans les prochaines années. Cependant des associations locales existent et essayent de contribuer positivement au développement environnemental de l’île. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à leur site pour en savoir plus.

 

 

 

 

Bali à tous les atouts d’un paradis terrestre, cependant l’afflux touristique ainsi que le manque de moyen financier pour contrer la pollution et le réchauffement climatique pourrait, dans un futur prochain, déstabiliser sa situation qui était jusqu’à aujourd’hui grandissante.