Le streaming audio à littéralement tout changé. En pleine ère numérique, le streaming audio est dans sa plus forte croissance depuis sa création en 2001 via la première plateforme d’achat de musique en ligne « Rhapsody ». Mais c’est en 2015 que le streaming va prendre un virage. Il a changé les ventes, le marketing et la promotion des artistes, ainsi que le mode de consommation de chacun d’entre nous.

Aujourd’hui nous comptons à peu prés 7 plateformes de streaming audio. Parmi elles il s’en démarquent 3. Numéro 1 dans le monde, Spotify qui dépasse les 100 millions d’utilisateurs avec 50 millions d’abonnés payant. Suivie d’Apple Music et ses 20 millions d’abonnés ainsi que Deezer la firme française et ses 6 millions d’abonnés. La où les abonnés n’ont jamais était aussi nombreux, le marché du streaming met à mort, petit à petit le CD physique que l’on connaît tous.

iPhone spotify

LE STREAMING EN CHIFFRES

Le milieu de la musique est en perte de chiffres d’affaires depuis 2011. Or, l’année 2016 a relevé l’industrie musicale passant de 426 Milliard en 2015 à 450 milliard en 2016. Merci qui ? Le streaming ? En un an le streaming audio par abonnement a bondi de +42% et 36% des français stream (3,9 millions). Quand une chanson sort en streaming on peut compter 2 semaines pour que le CD soit commercialisé. Les coups sont aussi beaucoup plus élevés que le stream. Plus besoin de stocker de transporter etc. Le streaming est en hausse de 37% par rapport à 2015. Le streaming représente 28 milliards de stream audio pour 3,9 millions d’abonnés ce qui représente 143, 6 millions de chiffres d’affaires. En 2013 c’était 9 milliard de stream pour 1,4 millions d’abonnés dont 54 millions de CA. En l’espace de 3 ans le streaming a triplé en 3 ans, passant de 9 milliard de stream à 28 milliard en 2016. De 2015 à 2016 on note une progression de +55%. Mais est-ce plus rentable pour les artistes ?

L’ARTISTE EST-IL GAGNANT AVEC LE STREMING ?

Un artiste touche 0,80 centimes pour un album physique vendu à 13€. En streaming, pour un abonnement à 9,99€ les artistes touchent 0,68 centimes soit 41%. La plateforme, elle, touche 0,10 centimes. Le restes part à l’état, les auteurs, compositeurs et les producteurs. Les artistes connus sont les grands gagnants puisque plus ils génèrent de Stream plus ils gagnent. Or les artistes en développement sont loin de voir la poule au œufs d’or. Le Stream serait-il plus favorable aux artistes populaire ? En revanche, il est plus facile aux artistes en développement de se faire une petite réputation. De nos jours il est plus facile de partager nos morceaux fétiches à nos amis. Un partage et rapide et peut vite faire le tour de toile.

LE PROFIL DES STREAMERS

En tête de liste c’est les 15 – 29 ans qui représente 33% des Streamers, suivi des 50 ans et plus 25%, 30-49 ans 18%, 40-49 ans 14% et les adolescents 10 – 14 ans 9%. 43% des streamers écoutent la musique sur les différentes plateformes de streaming. 57% des 15 – 29 ans. Les accros aux streaming écoutent en moyenne 8h29 de musique par semaine. Et les abonnés sont plutôt satisfaits de leurs plateformes puisque la note est de 8,13/10.

RECORD DE STREAMING

Ed Sheeran à pulvérisé le record de stream ! Rien que sur la journée du vendredi 3, l’album a enregistré plus de 56,7 millions d’écoutes sur la planète, pulvérisant le record détenu jusqu’ici par The Weekend et l’album “Starboy” (29 millions de streams).

Le streaming est au début de sa plus grande croissance, il aura fallu 14 ans aux français pour passer au streaming. Et vous alors ? Vous faite beaucoup de stream ? Et surtout, quelle seront les chiffres de 2017 ? Le monde du streaming va-t-il exploser les compteurs ? Pour ma part, je suis accro à Apple Music. L’interface est fluide et très intuitif. Mais je pense que “l’Apple Addict” en fait partie … ahah.

Source SNEP