Le deepweb, darkweb (sombre web) est la partie cachée d’Internet sur laquelle il est possible d’accéder via un logiciel (Tor).

Beaucoup de sites marchands (deep web et darkweb) y font des affaires. Tout d’abord, ils rassemblent tout ce qui n’est pas indexé par les moteurs de recherche. Braqueurs, terroristes, pédopornographie, tueurs à gages, les red room, vendeurs de fausses identités régissent la face cachée d’Internet, le deppweb et le darkweb.

Les deep & dark web, c’est quoi ?

Comme expliquez dans la vidéo précédente, c’est la partie caché d’Internet, partie caché de l’iceberg. Deep er dark web cachent à eux deux plus de 90% des sites Internet. En d’autres termes, c’est en se connectant sur des moteurs de recherches précis qu’on n’a aucun mal à se procurer des produits où prestations illégales, le tout, sans pouvoir être retracé.

De plus, la face cachée de l’iceberg se divise en fait en deux faces : le deepweb bien qu’il regroupe les sites illégaux ils sont visibles pour le public. Vient ensuite le darkweb, l’endroit où les sites sont également et finalement illégaux mais aussi formellement interdits par la loi.

Le dark web a été créé, d’abord, pour faire face à la censure présente dans certains pays et donc, pour la contourner qui à découler sur une direct de cause à effet.

“Le deep web est quelque chose de commun lorsqu’une organisation ou un particulier ne souhaite pas qu’une information se retrouve sur la place publique.”

darkweb, deepweb et web
INFOGRAPHIE

©YannEveilleau via Illustrator

La dangerosité de la face cachée de l’iceberg

“S’aventurer sur le dark web nécessite de bonnes connaissances techniques et impose de prendre des précautions, car si l’anonymat est la règle, il est toujours possible de retrouver votre identité à la moindre erreur.”

Dans un premier temps, les propositions sont nombreuses : drogues, médicaments, arnaques… Sur des sites qui s’apparentent fortement à amazone, leboncoin, ou encore ebay. Les achats se font uniquement en crypto monnaies (monnaies alternatives), Bitcoins et Monero le plus souvent.

Il est vrai que le Bitcoin n’est en fait pas totalement anonyme, ainsi il a été découvert qu’il y a des moyens de le retracer. En outre, Monero est totalement anonyme, et de ce fait, se porte très bien quand on fait des achats complètement illégaux.

Des marchés différents

Il existe aussi dans un second temps dans le darkweb, les médicaments sous ordonnance, des supermarchés de médicaments qui ont gagné, à eux seuls, plus de 200 millions de dollars en 2 ans. Tous les types de médicaments y sont disponibles. Cela permet par exemple à des gens sans couverture médicale suffisante de les acheter moins cher qu’en pharmacie.

Une étude de la RAND CORPORATION de 2016 suppose qu’il existerait en tout 50 crypto marchés et que les produits que l’on peut y trouver sont six fois plus diverses qu’en 2013. Les crypto marchés sont un important relais d’acheminement de drogues vers les marchés locaux.

Pour ce qui est du transport, l’acheteur se met en relation avec le vendeur et lui envoie une adresse de livraison cryptée que seul le vendeur sera en mesure de lire. Généralement, les acheteurs donnent une autre adresse que celle de leur domicile, pour l’acheminement de la drogue car cela permet d’être anonyme. Les emballages sont envoyés par la poste et sous vide (pour les odeurs).

Il existe bien entendu des forums ou les acheteurs peuvent discuter entre eux des vendeurs, de l’acheminement et de la recéption de leur colis

Et pour ce qui est des dealers :

darkweb : la france une plaque tournante
ETUDE

Ils viennent en premier lieu des Etats-Unis, puis du Royaume-Uni et de l’Allemagne. La France, elle, arrive en septième position, juste avant l’Espagne.

Avez-vous acheté des drogues provenant de marchés du darknet dans les 12 derniers mois ? (par pays et en pourcentages sur un échantillon de 120 000 consommateurs de drogues issus de 50 pays différents) par Global Drug Survey

Marché du darkweb par pays
ETUDES

Comment y accéder ?

Logiciel d'accès au darkweb et deep web

En premier lieu, accéder sur le darknet est facile et rapide. Des tutoriels sont à disposition sur Internet afin de conseiller les personnes voulant se rendre dessus.

“C’est très simple d’utiliser le darknet. Le réseau Tor par exemple met à disposition un programme simple à utiliser. Une fois installé, vous pourrez aisément accéder aux sites et services cachés ou surfer de façon similaire et anonymement sur le web normal” explique Markus Kammerstetter, ingénieur à l’université de Vienne.

En fait, il suffit d’entrer “Tor download” sur Google, télécharger le logiciel, l’installer et se connecter à cet Internet caché. Et voilà ! En seulement trois clics, il nous donne enfin l’accès au darknet et de ses méandres est débloqué.

D’après Arte, “le darknet est un tunnel. En rien comparable avec le Saint-Gothard, rectiligne et longiligne : c’est un réseau de galeries souterraines en plus dont on aurait perdu les plans”.

dakweb : c'est quoi ?
INFOGRAPHIE

Liste non-exhaustive de ce que l’on trouve sur le darkweb :

Par ailleurs, voici en général, on constate que :

  • Drogues
  • Armes
  • Médicaments sous ordonnances
  • Oeuvres d’art
  • Contrefaçons de produits divers
  • Tabac, alcool…
  • Or, bijoux…
  • Faux papiers
  • Bases de données de clients
  • Kits de suicide
  • Logiciels malveillants prêts à l’emploi

En revanche, la spécificité du darknet français :

  • Faux diplômes
  • Cartes grises
  • Codes de cartes bancaires
  • Pass partout d’accès aux boites aux lettres
  • Factures et chèques factices
  • Points de permis…