Depuis quelques mois, la tendance de la « healthy food » est apparue au bureau comme sur les réseaux sociaux. On l’a compris : il faut manger é-qui-li-bré

On oublie le régime traditionnel avant l’été et on mange sainement sans se priver !

Ce phénomène relève-t-il d’une simple tendance ? Est-il réservé aux plus riches ?

 

 L’influence d’Instagram

Vous l’avez remarqué, l’influence médiatique se répand jusque dans nos cuisines. Les assiettes pleines de beaux légumes bien présentés envahissent nos fils d’actualité Instagram. Influenceuse, Fit girl, ou working girl, tout le monde s’y met !

On se connecte sur Instagram, et on se lèche les babines. Enjoy 

La question qu’on se pose : S’agit-il uniquement d’une tendance ?

Au bureau, à la pause dej’, on privilégie la salade composée (qui sera plus “instagrammable”) plutôt que le traditionnel sandwich à la boulangerie du coin.

On culpabiliserait presque de revenir avec son menu Maxi Best Of …

 Il y a 10 ans, personne au restaurant ne prenait en photo son assiette. On se souciait moins de ce qu’on mangeait, et surtout on ne partageait pas nos assiettes à une centaine de followers. Followers qu’il ne faut surtout pas décevoir !

 

Une prise de conscience plus qu’une tendance ?

Suivons-nous juste la tendance ou avons-nous vraiment pris conscience de l’impact de la nourriture sur notre corps. Sans parler de notre summer body goal non atteint (Grrr…) manger sain et équilibré est essentiel pour notre santé.

D’ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards (estimation mondiale de l’OMS) et l’obésité devient la 5èmecause de décès.

Impossible de dire le contraire, nous sommes bien avertit, il faut manger “healthy”. Les fameux « cinq fruits et légumes par jour » sont là pour nous le rappeler. Notre alimentation joue sur notre poids, notre santé et notre énergie au quotidien.  Les français l’ont compris et font de plus en plus attention.

Un privilège pour les riches ?

L’alimentation représente la deuxième plus grosse dépense des ménages français. Une obsession lorsque l’on fait les courses : faire baisser le montant du ticket de caisse. Souvent au détriment de la qualité des produits choisis.

Le midi on est pressé, le soir on a la flemme. On fait vite, bon et pas cher pensant que manger “healthy” est compliqué et coûteux. Mais on se trompe.

Selon une étude, avec 1,10€ de plus par jour et par personne, on peut manger équilibré.

Et en plus ! Les aliments prêts à consommer (souvent riches en gras, en sucre ou en sel et contenant des additifs nocifs pour certains) coûtent environ 30 % plus cher que les autres.

Peu importe de savoir si on à un mode de vie “healthy” parce qu’on suit la tendance ou non. Il faut continuer à manger équilibré et varié sans se priver.

On profite de cette mode pour faire attention à notre santé … en attendant la prochaine !