Envie de pimenter votre vie de couple ? D’expérimenter de nouvelles sensations ? De prendre exemple sur Mr Grey ? Et bien désormais c’est possible, Décathlon est fait pour vous et la cravache aussi !

Une histoire insolite : La cravache

D’après le community manager de Décathlon, il semblerait que la sortie de « Cinquante nuances plus sombres », second volet de la triologie Fifty Shades, ait donné quelques idées aux coquins. De quoi booster le rayon spécialisé dans le sport de chevauche.

Tout a commencé, ce lundi 26 mars, sur twitter. Un internaute a posté un tweet : « Les gens qui achètent des cravaches chez Décathlon alors qu’il y a aucun cheval garé sur le parking, on vous voit »

L’humour était au rendez-vous, ce tweet a suscité près de 1 533 retweets.

Une réponse de la part de Décathlon est apparue quelques minutes après : « Il y a quelques mois, on a remarqué une hausse de nos ventes de cravaches. On a analysé nos chiffres pour essayer de comprendre d’où ça pouvait venir. Puis on s’est rendu compte que ça coïncidait exactement avec la sortie de “50 nuances plus sombres”. Et c’est même pas une vanne. »

Qui, à première vue, a quand même suscité 18 705 retweets, et les rires des lecteurs.

En bref, plus besoin de se déplacer à Pigalle, pour se fournir en objets sadomaso, vous pourrez en trouver à chaque coin de rue et à petit prix !

Un commentaire qui fait parler de lui

Ce commentaire a d’ailleurs suscité beaucoup d’enthousiasme de la part d’autres marques telles que Leroy Merlin, ainsi que Jackie & Michel. En effet, leurs community managers (CM) se sont aussi prêtés au jeu, en répondant de façon plus farfelues les unes que les autres.

En ce qui concerne Leroy Merlin, le CM a su renchérir de manière originale :  « Étonnamment, nous n’avons pas constaté la même évolution de nos ventes de marteaux à la sortie des différents opus de Thor. »

Qui reste, cependant, « tenu au secret professionnel » concernant la vente de chaines et de cordes. Voilà de quoi laisser les internautes dubitatifs !

En revanche Jackie & Michel, toujours sur le ton de l’humour, ne semble pas encore avoir trouvé réponse à sa question : « Bonjour Yann, Je fais partie de ces clients qui ont acheté une cravache le 8 février dernier (c’était pour un ami). Après essai, cet ami aimerait savoir quelles sont les conditions de retour en magasin ? »

Les internautes se lâchent

D’autre part, les internautes, amusés par ce commentaire, ont également eu envie de participer. Témoignant d’une imagination toujours plus débordante, ils ont posté de nombreux commentaires tels que « Si seulement vous vendiez des menottes @Decathlon. », « Je ne regarderais plus les gens en caisse avec une cravache de la même manière », ou encore « L’abus de cravaches peut nuire aux fesses, pratiquez un sport responsable ! A fond la forme ! A la vôtre ! »

En résumé, si vous souhaitez vous procurer une cravache, comme celle de Mr Grey, elles ne sont pas encore en rupture de stock. La gamme s’étend des modèles basiques aux plus perfectionnés. Comptez un prix variant de 3 à 20 euros, ce qui reste parfaitement abordable ! De quoi passer une nuit (ou journée…) folichonne. Pour les curieux, on pose ça la : https://www.decathlon.fr/C-305675-cravaches-eperons