4500m² investis par 5 cuisines, 3 bars et 1000 places assises, c’est le nouveau pari du groupe Big Mamma. Après le succès de leurs sept établissements, le groupe investit la Station F de l’Est parisien avec La Felicità. Pâtes fraîches, pizzas, calamars grillés, burrata crémeuse et autres douceurs Fatto in Italia sont à déguster 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

La Felicità
Copyright Bim Studio – Crédits photo : Jérôme Galland et Big Mamma

Retour sur l’histoire de Big Mamma

Avant toute chose, il est important de savoir qui est Big Mamma. Né en 2015, le groupe Big Mamma est issu de la collaboration de deux amis : Victor Lugger et Trigane Seydoux.

« On est tous les deux français, mais depuis tout petit, on kiffe l’Italie ! On a dû manger dans des dizaines de villes, se faire traîner par nos parents dans des centaines de trattorias » nous disent-ils.

Après avoir visité de nombreuses exploitations agricoles, des fermes traditionnelles, et savouré le vrai savoir-faire italien, il se lance un défi : ouvrir un ristorante en France. Mais des restaurants italiens, et surtout à Paris, ce n’est pas ce qu’il manque. Ils proposent alors un nouveau concept. Un restaurant italien, dans le fond et dans la forme. On ne trouve pas du Fatto in Italia que dans l’assiette, mais aussi autour. Le mobilier vient d’Italie, l’équipe aussi. Entourés d’une belle squadra à l’italienne, ils ouvrent le Mamma Gorda.

Parisiens et Parisiennes séduits par le concept, cette nouveauté est un succès. S’en suit alors l’ouverture de six autres restaurants, chacun défendant sa propre personnalité. Le Pink Mamma et sa viande corn-fed née de vaches élevées et soignées par le groupe Big Mamma lui-même. Ou encore le East Mamma et sa burrata aussi crémeuse que fondante. Puis le Ober Mamma, le Mamma Primi, le Big Love Caffè et le Popolare s’installe à la Capitale en moins de trois ans.

La Felicità, le petit dernier du groupe, mais pas si petit que ça

Un restaurant, dix ambiances, c’est le nouveau concept Big Mamma. Trois bars, cinq cuisines, une boulangerie et une cafétéria, la squadra italienne voit les choses en « Big ». Pour se faire, il fallait de l’espace, de la profondeur, de la hauteur. La Station F, arborant l’Est parisien, est désignée comme l’hôtesse de cette Italie grandeur nature. On retrouve à La Felicità le savoir-faire italien auquel nous a habitué le groupe. Un menu qui nous met l’eau à la bouche avec des produits d’Italie entièrement cuisinés sur place.

La boulangerie de La Felicità nous propose l’authentique foccacia à accompagner des meilleurs classiques italiens : mozzarella, burrata ou encore parmigiano. La Caffetteria, ouverte 24h/24, expose ses pains les plus croustillants garnis de jambon de pays et autres saveurs d’Italie. Le Sexy Burger, lui, dévoile une cuisine jusque-là jamais testée par le groupe : le burger. Trigane ayant fait le déplacement jusqu’à Chicago pour découvrir tous les secrets de cet authentique plat américain.

On y retrouve aussi la fameuse pizza ou encore l’incontournable risotto qui ne cesse de nous surprendre. L’odeur nous interpelle déjà depuis le Boulevard Vincent Auriol.

Sexy Burger de La Felicità
Copyright Bim Studio – Crédits photo : Jérôme Galland et Big Mamma

Un restaurant pour nos cinq sens

Nos papilles et notre odorat ne sont pas les seuls à être titillés à La Felicità, notre vue et notre ouïe aussi. Un wagon stationne au centre du restaurant, des guirlandes travaillées habillent le bar, des arbres implantés à côté des tables nous témoigne de la grandeur du lieu. Sans oublier que des expositions, du street-art et des projections de film sont attendus tout au long de l’année. L’accompagnement musical y est aussi réfléchi. DJ sets ou concerts quotidiens, tous les détails sont travaillés.

Mais quel sera alors le prochain défi Big Mamma ?