Quels sont les événements de musique électronique en Bretagne ?

Aujourd’hui la scène électronique parisienne est en pleine effervescence et ce depuis maintenant plus de 5 ans. L’offre en termes de soirée est pléthorique que ce soit la scène club que l’on peut qualifier de traditionnelle, ou la scène warehouse qui prône un retour à la rave originelle. Chaque week-end, un choix cornélien est nécessaire pour décider de la soirée où nous danserons jusqu’au petit matin voire plus pour les aventuriers du son. Mais quand est-il du reste de la France à ce niveau là ?

Si Paris reste la référence française en termes de soirées techno, Lyon est un dauphin qui a fière allure. Fort de son festival référence Les Nuits Sonores qui aura lieu au mois de mai prochain, la capitale des Gaules propose également d’autres festivals tout au long de l’année tels que le Reperkusound, le Mirage, l’Evasion ou encore le Sismo. Sa scène club n’est pas en reste non plus avec son club phare Le Sucre ouvert en 2013 avec à sa tête nuls autres qu’Agoria et Laurent Garnier, mais également d’autres excellents clubs : le Petit Salon, le Transbordeur, le Terminal et le Ninkasi.

Mais derrière ces deux phares de la scène électronique française, quelle autre région se distingue ?

Aujourd’hui j’ai décidé de dresser un constat de la scène électronique bretonne en termes d’événements. Cette liste est bien entendu non exhaustive.

 

La Bretagne terre de festivals

Quand on parle de musique et de la Bretagne, la première chose à laquelle on pense c’est les festivals, on en dénombre plus de 150, dont certains parmi les plus anciens et les plus fréquentés de France.

Les festivals de musique électronique

On en dénombre cinq historiques consacrés aux musiques électroniques.

Les festivals brestois véritables références, Astropolis Hiver dont ce fut la 8ème édition au mois de février dernier (on a pu y voir Kenny Dope, Luke Vibert, les deux frères Overmono ou encore Djrum). Astropolis est surtout célèbre pour son édition estivale historique qui fêtera ses 25 ans du 5 au 7 juillet prochain et le line-up nous donne déjà envie d’y être avec entre autre X-102 le projet live de Jeff Mills et Mad Mike qui n’ont plus joué ensemble depuis l’édition 2008 du Sonar à Barcelone !

Autre évènement breton majeur le festival Panoramas dont la 22ème édition aura lieu à Morlaix du 12 au 14 avril. Ce festival propose une programmation alternant techno, bass music, électro plus généraliste avec également un soupçon de rap. On y retrouvera entre autres Mezigue, Darzack, Fjaak et le patron allemand Sven Väth.

La grande scène du Panoramas Festival

A Rennes, c’est le Made Festival dont la 4ème édition se déroulera du 23 au 26 mai prochain avec au programme une multitude d’artistes références de la scène tels Dax J, Detroit Swindle ou le parrain de la house de Chicago Chez Damier.

Scène principale du Made Festival par Ftne Productions

Et enfin le Visions Festival avec sa programmation pointue (J-Zbel, Shackleton ou encore unit moebius) et son cadre idyllique dont la 7ème édition se tiendra du 2 au 4 août au fort de Bertheaume à Plougonvelin.

Crédits photo : Sarah Bzh – Festival Visions

Il y aura de la nouveauté également en Bretagne puisqu’un nouveau festival se tiendra à Rennes les 13 et 14 juillet, il s’agit du Texture Festival. En effet, après deux premières grosses soirées réussies sur le site de la Prévalaye le collectif Organisme Texture réputé pour sa volonté de proposer des événements originaux depuis 2014, a décidé de passer à un format sur deux jours. Les premiers noms sont alléchants, nul doute que le public breton sera au rendez-vous.

Crédits : Martin Rose

Les festivals hybrides

En dehors de ces festivals spécialisés, il existe en Bretagne plusieurs autres festivals faisant la part belle à la musique électronique. En tête de liste on retrouve le célèbre festival des Transmusicales qui fêtait ses 40 ans en décembre dernier. Il est connu pour avoir été la première date en France de nombreux artistes célèbres comme Lenny Kravitz, Carl Cox ou encore Underground Resistance.

Le grand hall des Transmusicales Crédits : Marion Bornaz

Il y a aussi le Don Jigi Fest le festival vitréen qui aura lieu les 3 et 4 mai. On retrouve notamment à l’affiche, les légendes de Detroit Octave One, au côté d’autres pointures du moment comme Trym, Cleric et CJ Bolland, ainsi que le grand Arnaud Rebotini récompensé l’an dernier pour la bande originale du film 120 Battements par minute.

Don Jigi Fest Vitré Crédits : Jean-Adrien Morandeau

La Route du Rock, le festival malouin qui propose chaque année une programmation électronique de qualité, elle a été annoncée aujourd’hui. Pour cette 19ème édition qui aura lieu du 15 au 18 août, on retrouvera notamment Silent Servant, Paula Temple, Jon Hopkins et Lena Willikens.

festival Bretagne
Vue aérienne de la Route du Rock

Le festival Rock’n’Solex est le plus vieux festival étudiant de France puisque ce sera cette année sa 52ème édition du 24 au 28 avril. Ce festival organisé par les étudiants de l’INSA Rennes offre chaque année une programmation électronique de qualité. On a notamment pu y voir l’an dernier le patron de la house Kerri Chandler, Louisahhh, AZF, ainsi que Sweely invité par le crew Texture qui y ont leur chapiteau un soir, depuis maintenant 2 éditions. Nous les retrouverons encore pour cette nouvelle édition le samedi soir où ils inviteront la sensation américaine du moment D.Dan. Pour le reste du line-up, ce sera l’occasion de voir Mr Oizo, Contrefaçon, Bellaire, Madben, et c’est ÖND autre collectif rennais qui s’occupera du chapiteau le vendredi.

Les Vieilles Charrues, le plus célèbre des festivals bretons fait lui aussi rimer sa programmation avec musique électronique. Nous retrouverons entre autres sur scène Paul Kalkbrenner, Etienne De Crécy, Vitalic et Rebeka Warrior pour leur live Kompromat, Boris Brejcha et la résidente du Rex Club Chloé qui présentera son nouveau projet live. Le festival se tiendra du 19 au 22 juillet, 4 jours de festivités durant lesquelles la petite ville de Carhaix-Plouguer vit au rythme de la musique.

festival Bretagne
Etienne De Crécy lors de son dernier passage aux Vieilles Charrues

 

La scène club bretonne

Une des caractéristiques de la Bretagne est que sa scène club est très limitée. En effet, on n’y retrouve qu’un seul véritable club où se produisent des dj house et techno de manière hebdomadaire, c’est le 1988 Live Club à Rennes.

musique électronique bretagne
Le 1988 Live Club à Rennes Crédits : Ftne Productions

En dehors de l’établissement rennais, on retrouve très peu d’autres clubs programmant de la musique électronique de manière régulière. Seuls la Suite à Brest, l’Escalier à St Malo et les Terrasses du Celtic à Lorient proposent des événements tout au long de l’année. Mais quelle est la raison ?

Des salles de concerts à la programmation très club

La première raison est bien entendu le nombre de festivals proposant ce style de musique. Cependant si la Bretagne ne compte véritablement qu’un seul club techno, c’est également parce qu’elles comptent plusieurs salles de concerts proposant ce type d’évènements. A Rennes, on compte l’Ubu accueillant entre autres les soirées Tripalium, Krakzh et Phonosphère. L’Antipode où ont lieu les soirées Chevreuil, Texture ainsi que la soirée de clôture du festival Les Urbaines. Et enfin l’Etage où ont eu lieu la soirée de clôture du festival I’m From Rennes et l’anniversaire du collectif Flou dernièrement. La capitale bretonne accueille également des évènements type open air au Jardin Moderne durant la période estivale.  A Brest, on peut également aller danser aux sons de la musique électronique dans les salles de la Carène et du Cabaret Sauvage.

musique électronique rennes
Pariah lors de la Texture Night à l’Antipode par Ftne

Des programmations gérées par les collectifs locaux

Une autre raison est que la musique électronique n’est qu’une partie de la programmation des établissements de nuits bretons. Bon nombre de soirées ont lieu dans des discothèques généralistes, il y a donc bien souvent deux cas de figures. Soit le club organise ce type d’évènement en interne de manière ponctuelle, soit il offre la possibilité aux collectifs locaux d’organiser des soirées. Les soirées électro de l’Escalier sont organisées par Fair-Play, et celles des Terrasses sont elles gérées par le collectif Submarine Project.

Retour sur la derniere Fair-Play avec Detroit Swindle qui ont littéralement retourné L'Escalier Club.NOW Rendez-vous le vendredi 13 mars avec la house fédératrice de Luna City Express !Dj-Sitting : OR'L / Antoine LvL / NIMAH & UGO.Participer / infos / places à gagner : https://www.facebook.com/events/613144562152285

Publiée par Fair-Play sur Vendredi 27 février 2015

 

D’autres établissements accueillent ce type de soirée de manière moins régulière. C’est le cas de L’Espace à Rennes qui propose ce type d’évènements organisés en interne 2-3 fois par an. Quant au Gossip à Vitré, il fait lui confiance aux collectifs locaux comme Erreur 404 et Osmoz. On compte également la Chaumière à St Lunaire qui d’avril à septembre programme des collectifs. On y retrouvera notamment le collectif Made le 6 avril prochain pour son tour pré-festival.

 

Des évènements en dehors des espaces dédiés

Si la scène warehouse telle qu’on la connaît à Paris est inexistante en Bretagne, on compte tout de même une multitude d’évènements en dehors des murs traditionnels. Ainsi on peut trouver plusieurs soirées type festival que ce soit en extérieur ou en intérieur. Pour celles en extérieur on citera la soirée Fortress organisée au Fort de Penfeld en septembre chaque année par l’équipe d’Astropolis. Ils organisent également la Spring au château de Keriolet dont le line-up n’est dévoilée que sur place. La date vient d’être dévoilée elle aura lieu le 29 mai dans ce mythique château où a été tourné le documentaire sur Manu le Malin.

 

musique électronique Bretagne
La Spring et sa scénographie incroyable Crédits : Ronan Davalan

Dans le Finistère, on peut également parler de la prochaine soirée organisée par le délirant collectif quimperlois Echap. Celle-ci aura lieu le 20 avril à la Pêcherie des Gorrets à Quimperlé dans le Finistère sud. On pourra y voir aux platines l’équipe du nouveau disquaire parisien Dizonord.

Prochainement aura lieu dans les Côtes d’Armor, la Nuit au Château de Kergrist organisée par le collectif Second Degré. Sa programmation résolument techno promet de rassasier le public breton. On y retrouvera notamment Jawbreakers projet live de Mayeul et JKS, deux habitués de la scène warehouse parisienne. A leurs côtés on retrouvera d’autres poids lourds tels Mark Broom et Maxime Dangles.

musique électronique Bretagne
La Nuit au Château de Kergrist Crédits : Negative Blues

 

Enfin en Ille et Vilaine, nous avons pu assisté au premier festival du collectif Mov’Up. Celui-ci a eu lieu à Argentré au mois de septembre dernier. L’occasion de voir Airod (signé sur Molekül comme Mayeul et JKS), Jean Terechkova, Erreur 404 et le jeune talent Huch.

MOV’UP Festival #1 B2B E404

Souvenir du gros MOV' UP Festival #1 avec Erreur404… 😍

Publiée par huch sur Mardi 25 septembre 2018

 

Le 13 avril aura lieu le Tigredelik organisé par les étudiants de l’Institut de Gestion de Rennes. Au programme, open air l’après-midi avec une programmation locale, avant une soirée à l’Ubu où on retrouvera Mayeul et JKS cette fois-ci en dj set.

musique électronique Bretagne
Le Tigredelik revient pour une 4ème édition

Pour finir, le collectif Turtle Corporation a également annoncé un nouvel évènement avec la deuxième édition de Rivage. 3 jours de fête en open-air alternant jour et nuit sont au programme.

 

Une scène rave / free très présente

Il serait absurde de parler de la scène électronique bretonne en omettant la scène free. Les collectifs Tek Hilarant, T.Lesco.P ou encore Ethereal pour ne citer qu’eux font qu’aujourd’hui la Bretagne est une des régions où la teuf est la plus présente. N’étant absolument pas un expert du domaine je ne souhaite pas m’avancer dans des propos hasardeux. Le milieu free étant fondamentalement basé sur le bouche à oreille il est difficile d’obtenir des informations sans connaître les bonnes personnes. Cependant, des évènements comme les Rencontres Alternatives qui ont lieu début septembre à Rennes, ou les raves annuels des collectifs énoncés plus haut témoignent du succès de la scène aujourd’hui.

musique électronique Bretagne
La scène bateau lors de l’Infamous Armada organisée par T.Lesco.P

 

En conclusion, la Bretagne compte une multitudes d’évènements de musique électronique, dans une configuration totalement différente de la scène parisienne. Pour découvrir les artistes de la scène électronique bretonne, je vous invite à lire cette interview de Théo Muller paru dans Mixmag. Pour en savoir plus sur la scène techno en général je vous invite à lire l’article de Kim-Anne sur notre blog.