Une ville gangrenée par le terrorisme

En 2016, L’Etat islamique voit la perte longue et difficile de Mossoul, cette ville située en Irak a été un point dominant pour le groupe djihadiste qui voit ses sources de revenus se raréfier.

Le groupe terroriste Daesh aussi appelé Etat islamique ou EI, a été créé en 2006. Il s’est construit un territoire important dans un Irak fragilisé par la guerre. En 2013, il s’est étendu en Syrie avec la sensibilisation de la guerre civile, et dans les restes de l’après-Kadhafi il s’est forgé un territoire en Libye en 2014 .

Dans la voie de la libération

Depuis le 29 juin 2014, le califat a été rétablit et Abou Bakr al-Baghdadi s’est proclamé calife. Convoité par le groupe terroriste, Mossoul détient une place forte aussi bien au niveau politique qu’au niveau militaire. 

Des habitant fuyant Mossoul
Des habitants de Mossoul 

Le 1er novembre 2016, les forces irakiennes sont entrés dans Mossoul afin de rétablir la libération. Mossoul a été la dernière ville en Irak à appartenir à Daesh, le 10 juillet 2017 les forces avancent et font reculer l’EI, c’est la victoire et une certaine libération pour l’Irak, Daesh voit une diminution de son pouvoir.

Une ressource importante pour l’EI

Mossoul est une grande perte pour Daesh d’un point de vue financier et commercial. Elle est située à une centaine de kilomètres des frontières turques et syriennes, c’est une ville détenant un fort atout pour l’EI permettant de faire du commerce illégale (drogue, arme) en Irak ainsi que dans les pays voisins.

La reprise de Mossoul par les forces irakiennes et leurs alliés

Des soldats
Libération de Mossoul

La libération de Mossoul a été engagée grâce aux 25 000 soldats irakiens, aux volontaires kurdes, sunnites, chiites et chrétiens. Mais aussi aux milliers de soldats américains et aux Français. L’Irak a également pu compter sur le soutien aérien mené par la coalition occidentale des Etats-Unis. Mais elle ne marque pas la fin de la guerre contre Daesh, dont un autre front se situe en Syrie, à Raqua, sa capitale auto-proclamée.