Nous, les millenials, possédons tous un produit de marque de luxe ( du sac au mascara ).

Le luxe est plus que jamais au centre de l’attention des 18-35 ans, communément appelés « millenials ». En 2017, ils auraient contribué à 85% à la croissance du marché du Luxe. Et cette même catégorie de consommateurs pourrait bien représenter 45% des ventes totales du secteur d’ici 2025 !

Alors cap sur une génération de plus en plus exigeante, au budget restreint.  

Les Millenials seraient-ils en passe de devenir les nouveaux clients favoris des marques de luxe ?

Que ce soit grâce, ou à cause du contexte socio-économico-culturel dans lequel ils évoluent, ou par simple besoin de reconnaissance sociale, les jeunes n’ont jamais autant consommé de luxe. Le Luxe n’est alors plus une question de milieu social: il se démocratise, et par conséquent, se banalise. Ce phénomène se perçoit particulièrement auprès de la jeunesse chinoise, qui est la plus friande en matière de consommation de luxe.

Cette démocratisation du luxe a des conséquences. Une étude a prouvé que de plus en plus de jeunes réduisaient leurs dépenses quotidiennes pour s’acheter une pièce de luxe. Vous aussi vous faites parti(e)s du club ?

Mais par qui et par quoi les millenials sont-ils influencés ? 

Bien que les célébrités ont pendant longtemps influencé notre génération, ce sont aujourd’hui les “influenceurs” ( bloggers, les “it girls” ) qui les devancent. Les millenials « follow » ces nouveaux « gourous de la mode » ( Chiara Ferragni, Jeanne Damas… ) auxquels ils s’identifient. Par conséquent, ils sont beaucoup plus enclins à suivre leurs conseils d’achat, donc bonjour l’avalanche de placements de produits sur notre feed Instagram.

Combien d’entre nous rêvons d’acquérir la dernière paire de Mcqueen ou le dernier sac Stella McCartney ? Beaucoup.

Les raisons de cet engouement sont simples, mais multiples. Il peut s’expliquer par un luxe devenu plus « street », mais aussi par les engagements sociaux et environnementaux des marques. Car oui, nous sommes une génération qui se soucie de l’environnement, qui fait attention au lieu du produit fabriqué et par qui. Alors simple coup de marketing ou réel engagement, le résultat reste le même. Nous assistons à la naissance d’un luxe éthique, éco-responsable avec l’arrêt de la fourrure pour les marques comme Zadig et Voltaire, ou encore l’arrêt de l’usage du plastique avec Burberry. Et ça fait du bien !

Le luxe est devenu à la mode, et se renouvelle sans cesse.

Et les marques l’ont bien compris. Pour séduire la “génération Y”, elles adaptent leurs égéries ( Lily Rose Depp pour Chanel ), mais aussi leurs collaborations ( Lacoste x Moha la Squale ). Elles choisissent des plateformes digitales pour communiquer ( sur lesquelles cette génération est la plus présente ), Instagram étant le grand favori. En effet, on retrouve beaucoup moins les marques à la télé ( reste Hermès ), mais plus sur les réseaux. Dior, Vuitton ou Chanel n’hésitent par exemple pas à publier des campagnes sur Tik Tok, application favorite des plus jeunes. Parti pris discutable …

* Tips pour se procurer des pièces de luxe à « petits prix »: les plateformes telles que Vestiaire Collective ou Vinted. Grace à elles, il est maintenant aisé de s’acheter du luxe à un prix plus raisonnable. Les “Puces” restent aussi le lieu où il est possible de dénicher de super pièces !