“Pourquoi je devrais partir à l’étranger, je suis déjà en étude supérieure ça suffit. ”
Étudiants, les temps sont durs.
Fini l’époque où un simple diplôme suffisait, où faire ses études assidûment pendant cinq ans était synonyme de réussite instantanée. Aujourd’hui l’heure est à la différence, à qui se démarquera le plus, car face à un étudiant expatrié vous n’avez aucune chance.
Étudiants, je suis l’une des vôtre et je fais cette article pour vous.

 

Partir à l’étranger face à la difficulté de l’emploi

Au fil des années, les employeurs sont de plus en plus exigeants. L’année de notre remise de diplôme sera difficile, il faut s’y préparer. De toute évidence, c’est maintenant qu’il faut se démarquer !
Ces mêmes employeurs qui demandent des compétences digne d’un BAC+4 à de simples stagiaires. Si l’apprentissage ne se fait pas lors d’un stage, où donc se fait-il ?
Cercle vicieux pour les étudiants qui réalisent que tous les veulent expérimentés sans personne pour leur apprendre. Dur, dur le monde du travail. Un monde de clones qui pourtant souhaite prôner les précurseurs et différences. Partir à l’étranger est la solution.

 

S’expatrier, pour la langue

“You’re fluent in english ?”
N’avez-vous jamais redouter cette question lors d’un entretien ? Les étudiants expatriés n’ont nul besoin de la craindre.  La majorité des employeurs exigent un anglais courant. Le vôtre est seulement scolaire ? Changez cela.
Partir à l’étranger pendant au minimum un semestre est la meilleure façon de devenir bilingue. Apprendre par immersion. Parler anglais, lire anglais, entendre anglais, manger anglais, penser anglais, vivre anglais tout simplement, pas plus efficace. Peu importe votre niveau à l’arrivée, il se trouvera nettement grandi à votre retour.
Par ailleurs, pratiquement toutes les écoles disposent d’un programme d’envoi d’étudiants à l’étranger (Erasmus principalement). Être bilingue vous ouvrira bien des portes professionnellement. La voilà votre façon de vous démarquer.
Alors, qu’attendez-vous ?

S’expatrier, pour l’humain et ce qu’il nous apporte

Partir à l’étranger, ce n’est pas seulement une histoire d’apprentissage scolaire. Vivre dans un pays étranger, même pour une durée moindre vous en apprendra non seulement sur la vie à l’étranger mais également sur vous. S’expatrier se révèle être un véritable entraînement à la vie future, professionnelle et personnelle. C’est un avant-goût de celle-ci. Ainsi, connaître notre réaction face aux difficultés, au stress ou à la pression est un gage de maîtrise de soi.
Les rencontres que vous y ferez seront également précieuses, vous construisez votre réseau. Un réseau international.
Par conséquent, s’expatrier nous permet d’acquérir des qualités précieuses pour nos futurs employeurs telles que l’autonomie, une prise de conscience ainsi qu’une réflexion sur soi et pour finir une grande maturité.

Partir à l'étranger dès maintenant pour des résultats à l'avenir

 

En fait, partir à l’étranger c’est en partie bénéfique pour nous, il ne faut pas voir ça comme une obligation stricte. Cependant, il ne faut pas non plus voir ça comme des vacances loin des paysages français. Il faut mettre à bon escient ces quelques semaines pour se déconnecter de nos habitudes, pour écouter et se concentrer sur ce qui nous entoure. C’est une chance à prendre avec sérieux et légèreté.
En fait, partir à l’étranger c’est surtout penser à son avenir (sans oublier de penser à soi).

Partir à l'étranger c'est ne pas avoir peur de l'aventure et de la nouveauté

Pour les aventuriers dans l’âme : https://info.erasmusplus.fr/
Alors, convaincu ?