Pour préserver durablement l’espèce humaine, préservons durablement les océans. Le plastique est un des acteurs majeurs de la pollution des océans aujourd’hui. Notre comportement a un réel impact sur le bon développement de nos eaux. Il existe le nettoyage de printemps, pourquoi pas le nettoyage des océans ?

Les poumons de notre planète, autrement dit nos océans

Nous devons les chouchouter et les préserver tous les jours en adoptant les bons gestes. Pour que par exemple lorsqu’on part en vacances, il est plus appréciable de contempler et se baigner dans une mer propre.

Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

L’association Green Peace indique “Nous produisons en moyenne 300 millions de tonnes de plastique par an et on estime qu’entre 8 et 12 millions de tonnes finissent dans nos océans, l’équivalent d’un camion poubelle chaque minute”. La situation devient grave pour notre biodiversité, la mer est polluée alors nos espèces le sont aussi. Les seuls responsables ? Les humains. Avec l’utilisation de plastique à tout va, le manque de connaissance et de culture, le manque d’empathie… Nous profitons de nos océans pendant nos vacances, en ne se souciant pas de ce qu’il se passe en dessous. La mer est maltraitée en étant considérée comme une simple activité de vacances et un fourre-tout pour les industriels.

Ceci n’est pas une poubelle. / © pixabay

Les comportements à adopter :

Quelques petits gestes quotidiens ou occasionnels qui ne vous couteront rien ! Ou sinon, pas plus d’€ qu’une bouteille en plastique.

  • Utilisés depuis 50 ans, les plastiques mettront 100 à 200 ans avant de se dégrader en microparticules qui finiront inévitablement dans nos assiettes. Réduisez l’utilisation du plastique, évitez les couverts et les récipients jetables, n’utilisez plus de paille plastique, préférez des pailles en bambou. Laissez la plage propre lorsque vous y aller.

Consommez de manière responsable.

  • Faites le tri ! Eviter le plastique sera difficile, il est partout. Soyez attentifs dans vos achats, privilégiez les emballages dits “éphémères”. Consommez l’eau du robinet qui est très contrôlée. A la montagne ou à la mer imprégnez vous de notre nature ! La flore marine se meurt alors évitons de l’accompagner dans sa lente agonie initiée par l’homme. Adoptez un comportement éco-responsable, pour votre propre bien-être mais aussi pour l’eau et ses habitants. Mais n’oubliez pas, le plastique n’est pas biodégradable et 80% n’est pas recyclé. Sachez qu’aujourd’hui on assimile l’océan à une poubelle à ciel ouvert.

Les projets à suivre, si vous êtes éco-humain-conscient :

  • Green Peace, Ocean Clean-Up, OcéanoPlastic. Eux le sont et défendent une cause. Il n’y a pas forcément besoin d’être un expert scientifique pour avoir de l’empathie pour un oiseau marin comme le pélican qui pense pêcher un poisson pour se nourrir mais qui se retrouve avec une bouteille en plastique en travers de la gorge.

Avec tout l’amour que j’ai pour ma mer