Depuis dix ans ils rythment nos vies, ils sont devenus le symbole de toute une génération. Instagram, Facebook, Snapchat… Les réseaux sociaux continuent de susciter moult critiques. Cependant sous un certain angle on peut dire qu’ils embellissent nos vies.

Voyeurisme, exposition au danger pour les plus jeunes ou encore trop superficiel pour certains, les réseaux sociaux contribuent à la perte des “vraies” valeurs humaines. Nier tout cela serait comme fermer les yeux sur une vérité. Cependant, selon moi, ce n’est pas LA vérité.

Optimiste et adepte de l’écran tactile, ces dernières années je constate que les réseaux n’ont pas d’impacts aussi néfastes que l’on voudrait le faire croire. Au contraire. Il est important de faire face à la réalité négative de ces applications. Cependant, l faut être conscient et accepter le positif qu’ils peuvent nous apporter. Arrêtons l’hypocrisie caché derrière le cynisme.  Selon le site blogmoderateur.com, aujourd’hui nous sommes 7,5 milliards d’habitants sur terre, 3 milliards d’entre nous sommes des utilisateurs des réseaux sociaux, c’est à dire presque la moitié de la population. Entendre “tu n’en as pas marre de t’afficher” de la part de mon meilleur ami alors qu’il est en train de choisir un filtre Snapchat sur la photo qu’il a prise de son plat de sushi, ne devrait plus être permis en 2018.

Instagram: pas le reflet de la réalité

Bien-sûr, le monde n’est pas tout beau tout rose et Instagram n’est pas le reflet de la réalité. Il est vrai que cette image de vie parfaite que l’on nous montre et que nous même nous exposons puisse provoquer de l’envie. Cela peut engendrer des complexes et donner l’impression d’avoir une vie complètement ennuyeuse ou même d’avoir un physique pas assez bien. Face à Kylie Jenner qui expose sa plastique de rêve ou encore ces influenceurs qui voyagent au moins cinq fois dans le même mois, il est normal qu’on se remette en question. Il faut être conscient de ces enjeux. Cependant, savoir faire la part des choses est la règle d’or si l’on ne veut pas se faire emporter par les vagues du Web.

Néanmoins, si il y a bien une notion qui ne manque pas sur les réseaux sociaux c’est bien celle du partage. Sortons de ce contexte du “m’as tu vu”. Si vous pensez que les réseaux sociaux ont pour seul but de montrer ses biens et prouver à vos followers que “tout va bien dans le meilleur des monde”, pour pouvoir gagner des “like” alors, vous utilisez les réseaux de façon mal intentionné. Et si on arrêtait de mépriser le bien être d’autrui pour plutôt se réjouir de leur bonheur? Peut être que le sentiment d’envie et de jalousie nous serait inconnus?

 Les réseaux sociaux aident à relativiser

Cette notion de partage je la vois plutôt comme une volonté de propager la bonne humeur. Une façon d’embellir sa vie et celle des autres, de la voir que sous son meilleur jours. Relativiser.Prendre un selfie dans un bar avec vos amis car vous passez un agréable moment. Il faut l’avouer, et les cocktails, sont magnifiques! Une photo de vous en maillot de bain sur une plage magnifique  car vous êtes fière de vous. Vous avez investi dans vos vacances: que ce soit physiquement car vous avez tout donné pour atteindre votre “body goal”. Ou financièrement, toutes ces heures supplémentaires en valaient la peines! Où est le mal à vouloir l’embellir toutes ces choses du quotidien qui paraissent futiles. En faire une photo avec un filtre pour enfin l’immortaliser sur votre feed Instagram.

“Éveiller ma créativité, développer des passions”

Trop souvent j’entends cette phrase: “profite un peu de l’instant présent, arrête avec les réseaux sociaux”. Et si c’est ainsi que notre génération profitait de l’instant? Pour moi, aucune valeurs humaine n’est effacé à cause des réseaux sociaux, c’est en fait tout le contraire. Chez moi, ils ont fait qu’éveiller ma créativité, développer des passions. Ils m’ont aussi permis de rester en contact avec ma famille qui se trouve à des milliers de kilomètres. Ils m’ont fait découvrir des personnalités incroyables qui, par leurs simples convictions m’ont fait devenir une personne meilleure. Les réseaux sociaux étant accessibles à tous, loin des tutoriels beautés et des vidéos humoristiques, Youtube  propose aussi énormément de chaines qui poussent à la réflexion sur des sujets intéressants. Venant de personnes comme vous et moi, dotées d’innombrables talents. Par là j’entends féminisme, développement personnel, écologie et bien d’autres sujets peu importe vos centres d’intérêts.

Bien-sur vous pouvez aussi tomber sur des contenus qui peuvent attiser la haine. Cependant vous l’avez compris, positivité est le maître mot ici. Donc les réseaux sociaux finalement, contribuent à l’humanité.