Avez-vous réellement conscience de l’importance de votre image en phase de recherche d’emploi ? Savez-vous comment vous vêtir selon votre domaine de compétence ? Pourtant, l’image que nous véhiculons est forte d’enjeux ! Du dress code aux couleurs, on vous donne les clefs pour mettre toutes les chances de votre côté lors de votre entretien d’embauche.

 

Réussir son entretien d'embauche    

Travailler votre image, un investissement pour votre réussite professionnelle.  

Si l’entreprise vous veut en « face to face », ne doutez plus ! Vous avez les capacités pour ce job ! Un recruteur ne peut perdre son temps à recevoir des incompétents pour le poste vacant. Mais sur quels critères se font les dernières sélections ? À compétences égales, la priorité sera toujours donnée au candidat qui aura une apparence avenante et en adéquation avec l’emploi proposé. Lors d’un entretien d’embauche, appliquez le dress code !
Ainsi, c
’est ici que l’expression « avoir le look de l’emploi » prend tout son sens ! J’entends déjà le brouhaha parler de discrimination, de ségrégation ou que sais-je encore. Mais, n’oubliez pas qu’au même titre qu’une personne physique, une entreprise est une personne morale, jugée sur son apparence, au travers des employés qui la représentent. On comprend mieux alors que “si l’habit ne fait pas le moine, il permet de rentrer dans le monastère”.
 

L’enjeu de votre entretien d’embauche : le langage non-verbal ! 

En entretien, c’est vous, votre communication et votre image qui feront la différence.  

Dans une une communication, il y a plusieurs langages :

  • Les mots : le langage verbal, 7% de l’impression globale. Et oui, le recruteur a déjà scruté votre CV ! Désormais, le plus important est de vous dévoiler !  
  • L’intonation, le rythme, le débit, la clarté, la portée de la voix et la posture : le para verbal, 38% de l’impression globale 
  • La gestuelle et l’apparence : le langage non-verbal, 55% de l’impression globale.  

Donc, inutile d’avoir un bac S pour se rendre compte que plus de 90% de la communication passe par l’image. En effet, nous sommes vus avant d’être entendus !
Vous savez ce qu’il vous reste à faire, développez votre impact non-verbal ! 

 

« Parlons dress code »  

Maintenant que vous avez compris l’importance de votre image, allons encore plus loin ! 
Ainsi, parlons dress code pour votre entretien d’embauche ! Selon les secteurs d’activités, il sera plus ou moins strict. Mais, là n’est pas la question. Car, quelle que soit l’option retenue, n’en faites pas trop !  

dress code : n'en faite pas trop

Exit les bijoux blingbling et le style froissé-décoiffé ! Réservez-les pour les dimanches pluvieux où vous restez chez vous, avec votre chat « Henriette » sur les genoux ! 
Se présenter « clean » à un entretien est une marque de respect et d’attention, vis-à-vis de vous-même, comme de votre recruteur ! Le contraire pourrait laisser penser que vous ne prenez pas le rendez-vous au sérieux. Vous allez me dire que l’important est de rester soi-même. Je vous réponds ensuite qu’être soi-même ne veut pas dire ne pas faire d’efforts !  

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Allez jeter un coup d’œil au podcast “mettre tous les atouts de son côté pour trouver un emploi”. Un cabinet de recrutement et une professionnelle du conseil en image y expliquent l’importance de la valorisation de soi lors de votre entretien d’embauche.  

 

Les couleurs, un langage oublié !  

Notre perception des couleurs

Les couleurs agissent sur notre moral et notre ressenti. La couleur est bien souvent perçue de manière subjective : chacune d’elle transmet à notre subconscient des messages, formatés par notre culture, notre religion et notre éducation. Ainsicertaines couleurs nous attirent et d’autres beaucoup moins. Chaque couleur que vous portez aura une influence sur votre interlocuteur en fonction de son vécu, de ses ressentis. 

Pour un milieu formel (banque, assurances, etc.), éviteles couleurs vives ! Bannissez le jaune ! Il correspond au manque de sérieux et de maturité ! Privilégiez les tons bleus : couleurs de l’ordre et de la crédibilité !  

Ensuite, pour un milieu moderne (presse, cosmétique, mode) : Retenez vos looks favoris « all black ». Ajoutez-y une once de couleur, car sle noir représente le luxe, il est aussi synonyme de distance et de mystère.   

Enfin, pour un milieu décontracté (association, théâtre, publicité) : Lâchez-vous ! Mais avec modération, ce n’est pas le carnaval ! Alors, osez les couleurs à condition qu’elles soient bien assorties ! 

 

Quelques règles d’or : les dress codes universels

Pour vous messieurs : 

  • Pas de costume oversized. Un costume trop grand ne vous donnera pas davantage de charisme ! Vous ne voulez pas ressembler à un pantin désarticulé, n’est-ce pas ?  
  • Pas d’excentricité de pilosité ! Même si la barbe fait son entrée dans le monde de l’entreprise, mieux vaut la jouer profil bas ! Rappelez-vous les contes Disney ! Les méchants portent la barbe, pas les princes charmants !  
  • Enfin, pas de chaussettes flashy, Snoopy, Calimero ou trop courtes ! Par pitié, laissez-les au placard ! 

Ensuite, pour vous mesdames :  

  • Pas de tenues sexy ! Le style provoc’ au bureau, ça ne passe pas !  
  • Pas de vernis écaillé. On pourrait penser que vous êtes une personne négligée et négligente. 
  • Pas de taille basse et encore moins avec un cropped-top ! Le ventre à l’air, c’est comme les bretelles qui dépassent, le décolleté trop plongeant ou le string apparent : à bannir pour aller travailler ! 
  • Pas de gloss. L’effet « spaghetti beurre », on évite ! 
     

Astuce ultime

Vous postulez dans une start-up qui prône le made in France ? Pensez au clin d’oeil de la marinière : ce tricot marin, emblème de la richesse française qui porte un message fort de fierté et d’amour pour notre pays.
Et pour savoir comment la twister, lisez l’article “L’histoire d’un must have : la marinière” !