Les secrets d'une communes dévoilésAujourd’hui nous parlerons d’une commune et les secrets, mensonges, hypocrites qu’elle renferme. De nos jour beaucoup pense que vivre dans une commune ou un village peut être bénéfique. Loin de la pollution, de la circulation, loin du stress, vivre dans le calme, la plénitude. Ils y sont presque. Mais ils oublient le plus important. Les secrets. Dans un village ou commune, ils ne pourront pas garder un secret, tout ce sait à un moment donné. Ils pourront faire tous les efforts du monde pour les garder, mais le jour viendra où tout se serra, c’est la règle. Ils devront l’accepter, ils n’auront pas le choix. 

1. Habitants, Maire et secrets.

Ceux qui se sentent concernés vont surement se dire, que ce papier raconte n’importe quoi, que c’est impossible que mes voisins connaissent mon secret. Parce que oui, vous avez un secret. On en a tous. Sachez une chose, ce n’est pas parce que l’on n’en entend pas parler que cela veut dire que personne n’est au courant. On vit dans une société perverti par le mensonge, on vit tous avec des masques. On vous regarde droit dans les yeux pour vous dire bonjour avec un sourire, mais en vrai, on pense « quel abruti » ou « pourquoi m’adresse-t-il la parole ? ». Vous savez que c’est la vérité.

Parlons des secrets d’un maire. Un maire qui en a marre de se faire harceler par une toute jeune association qui demande un local. Quel secret peut-il y avoir là-dessous ? Je vais vous expliquer. Savez-vous que les personnes chargées de cette histoire ont finalement réussi à trouver un local pour cette association essentiellement composé des jeunes de 17 à 25 ans ? Et saviez-vous que ce local comporte de l’amiante ? Vous ignorer aussi que la mairie n’a pas prévenu cette jeune association. Comment vivre dans une commune où leur propre maire met en danger leurs enfants et leurs petits-enfants ? À leur place, je ne pourrais pas. Sauf que je ne le suis pas. Mais parlons maintenant d’eux. 

2. Habitants et mascarade.

Une bande d’hypocrites. Ils sont tous faux. Ils ont été aussi pervertit par cette société malsaine. On leurs dits que les jeunes qui traînent dans les rues sont des délinquants, et ils suivent cette idée comme des moutons. Donc si on leurs dits que pour leurs biens, il faut qu’ils se jettent d’un pont, le font-ils ? Si seulement ils pouvaient apprendre à se connaître les uns les autres. Cela serait tellement plus simple. (cela vaut aussi pour vous.)

Dans leur petite gazette communautaire, on leur raconte qu’il faut éviter certains lieus le soir parce que c’est « dangereux ». Laissez moi rire ! La plupart des jeunes, qu’ils appellent délinquants, en n’ont fait autant pour leur commune qu’eux. Mais ça on en parle jamais. 

Vous voulez savoir pourquoi ils traînent dehors ? Dans les rues ? Et du coup vous dérange ? Le maire empêche ces jeunes d’aller dans les lieux où ils ne dérangeraient personnes. Mais il n’est pas le seul accusé. 

Les « adultes », les parents, les grands-parents, sont tout aussi hypocrites que le maire. Ils osent se plaindre quand ces jeunes sont dehors ? Ils sont mécontents quand ces jeunes ont un local ? Je crois rêver. C’est un local qu’ils ont refait, ils avaient des projets. Et ils ont le culot de les descendre auprès d’un maire incapable de faire quelque chose pour leurs jeunes ! Mais quand il s’agit d’un homme qui ramène deux trois types pour les tabasser, là, ils se taisent et ne font rien. Cela me désole de voir que les adultes n’arrivent même pas à se comporter comme tel.

Et vous ? Que feriez-vous si cela arrivait chez vous ?