« Bonjour, suite aux grèves je serai aujourd’hui en télétravail. » Ces mails envoyés aux employeurs, durant les périodes de contestation social, sont de plus en plus fréquents. Il y’a quelques années, ce concept restait impensable. Aujourd’hui, le télétravail tend à se démocratiser parce qu’il apporte confort et bien être aux salariés.

Comment définir ce concept, comment ça marche et pourquoi votre entreprise devrait-elle l’adopter ?

personne qui travail en télétravail

Le télétravail découvrons le !

Premièrement, le télétravail c’est quoi ? D’un point de vue rigoriste, et selon l’article deux du décret, ce phénomène peut être définit comme une activité professionnelle exercée à distance d’une entreprise, grâce aux outils digitaux de télécommunication. Concrètement c’est la possibilité de travailler depuis chez soit ou d’un espace de Coworking.

L’avènement du digital a permis le développement de cette pratique. Dans un monde de plus en plus connecté il est désormais possible d’entretenir un rapport facile, rapide et gratuit avec les membres de son agence sans faire l’effort de sortir de son lit. Lorsque évalue la difficulté de déplacement de certains franciliens, c’est une méthode de travail non négligeable.

Certaines organisations professionnelles ont déjà commencé à l’adopter. Par exemple, les salariés de la région Île-de-France ont été mit en télétravail deux jours par semaine. A qui devons nous ce choix ? Valérie Pécresse la présidente de la région et patronne du réseau de transport. Merci ! Cette dernière justifie son choix en affirmant les bénéfices pratique, la possibilité de faire des économies, de préserver l’environnement et surtout un moyen de désengorger les transports.

Aujourd’hui, 35% des entreprises ont compris cet enjeu, et plus particulièrement les startups qui instaure ce principe des leur création. Les ordonnances Macron du 22 septembre 2017 prévoient un accord collectif entre Patron et Syndicat, ou entre un salarié et son employeur directement. C’est d’ailleurs un des rares sujets où les syndicats et les organisations patronales s’accordent. Le télétravail d’un point de vue salarié s’impose donc comme une véritable révolution.

Selon une enquête de Malakoff Mederic 74% des télétravailleurs déclarent que le travail à distance permet une meilleure qualité du sommeil et donc un travail plus effectif. Pour 87% c’est un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privé. Le télétravail contribue pour 83% d’entre eux à des économies financières (transports, garde d’enfants…). D’un point de vue employeur, toujours selon Malakoff Mederic, télétravailler augmenterait la productivité de 22%. Avec un taux de satisfaction de 96%. Travailler à distance met donc tout le monde d’accord.

Les espaces de coworking pour le télétravail

Parler de télétravail c’est aussi parler d’espace de coworking. Ces lieux collaboratifs permettent à ceux qui le souhaitent de travailler dans un endroit propice au travail et connecté. Notamment dans les gares, ce qui permet là aussi le dés engorgement des transports en heure des pointes.

Mais le coworking permet à différent type de travailleur de se rencontrer et développer leurs réseaux.
Il paraît donc impensable d’imaginer le futur du travail sans le télétravail. Il s’impose à tous, aux employeurs aux salariés. Pour autant certains obstacles reste à franchir pour envisager véritablement le télétravail à une plus grande échelle. Les politiques auront pour défi d’interconnectés tous les territoires entre eux, tout en améliorant les réseaux de communication. De plus, on parle d’une nécessité de développant massivement les espaces de coworking. La chaîne télétravail est donc encore sous canal crypté.

espace pour travailler en teletravail