Le phénomène Virgil Abloh chez Louis Vuitton

Nouveau directeur artistique chez Louis Vuitton, le créateur de Off-White est le premier designer non issu d’une école d’art.

Il est totalement issue de la culture urbaine. Anciennement DJ, manager de Kanye West et fondateur de la marque Off-White.

Le secteur du luxe s’est toujours bien porté. Même durant la crise de 2008 grâce à son effort incessant de pouvoir accroître ces parts de marché. Dans le domaine du luxe le nerf de la guerre c’est l’argent. Mais autrefois ces marques se refusaient de proposer une collection de sneakers dans leurs gammes.

Dans une récente pub la marque de luxe française dévoile sa nouvelle paire, plutôt ressemblante à une paire basket de sport. Quel est le message que celle-ci veut nous faire passer ?

Les millennials ne sont pas super fan des chaussures de ville, des costumes et des cravates ce n’est pas pour en faire une généralité a contrario une majeure partie s’intéressent au style traditionnel.

Cependant leur mode de vie fait flancher l’industrie du luxe car ils présentent les mêmes caractéristiques dans la majeure partie du monde.

Ils suivent la même mode, écoutent les mêmes musiques et les habitudes de consommation commencent à se ressembler d’un pays à un autre.

Photo d'une vitrine d'une boutique Louis Vuitton

Les millennials révolutionnent t-ils la mode ?

Autrefois on valorisait la fabrication du produit et surtout cette touche artisanale d’exception. Aujourd’hui beaucoup d’entre eux ne reflète pas la main-d’oeuvre qualitative.

De nos jours, les marques de luxe font des collections en suivant la mode et deviennent plutôt des marques tendances. Le luxe est censé être quelque chose d’intemporel et ces nouvelles collections dites luxes perdent un peu de la valeur. 

Seule quelques marques pour l’instant s’abstiennent à ne pas vouloir proposer cette gamme de produits comme Eduard Green et Crocketts & Jones.

Louis Vuitton a l’avantage d’être spécialisé dans la maroquinerie ce qui l’autorise à la recherche de nouveauté, elle peut donc  répondre aux besoins de ces nouveaux consommateurs dans le secteur du prêt-a-porter.

En conclusion, les millennials guide du luxe pour le meilleur et pour le pire ?